Kamigaito

C’est avec Maître Yoshikazu Kamigaito que tout commença. Il imprègna fortement le club de sa personnalité et de sa maîtrise du karaté.

Maître Yoshikazu Kamigaito exerça beaucoup d’influence sur le développement du Wado Ryu en Belgique et au Luxembourg. Originaire du centre du Japon, il se mit d’abord à la pratique du Nippon Kempo, un genre de boxe japonaise. Il fit également son métier dans le Shotokan, le Goju Ryu et le Shito Ryu. De taille modeste, il ne fut guère avantagé pour la pratique du Nippon Kempo, et se mit à la recherche de techniques plus efficaces. Il tomba finalement sur le Wado Ryu. C’est Maître Otsuka, fondateur du Wado Ryu, qui lui décerna le sixième Dan.

Dans les années 70 Maître Kamigaito oeuvra notamment à Louvain. Son savoir-faire rayonna bien au-delà de cet espace. Deux de ses élèves luxembourgeois – Nicolas Welsch et Alex Schuh – ont transmis son message à Luxembourg à travers le Karaté Club de Mamer et de Mondercange.

Maître Yoshikazu Kamigaito (1ère rangée, 4ème à partir de la droite) lors d’un stage à Mamer, en décembre 1984

Maître Yoshikazu Kamigaito (1ère rangée, 4ème à partir de la droite) lors d’un stage à Mamer, en décembre 1984

Lors de son séjour en Europe, Maître Kamigaito a publié 5 livres illustrés de dessins personnels.
Dans le premier tome, il décrit le portrait-type d’un karatéka ainsi que les différents stades que celui-ci peut parcourir au cours d’une vie ponctuée d’arts martiaux, à savoir :

  • Le karaté de la vigueur
  • Le karaté de l’harmonie
  • Le karaté où les mouvements d’attaque et de défense sont simultanés
  • Le karaté sans techniques
  • Le karaté sans karaté

Le deuxième tome porte sur les techniques de base (Kihon), le troisième et le quatrième sur les katas. Le cinquième indique différentes techniques réglées de défense et d’attaque. Dans le sixième tome le maître traite des techniques de la compétition.

Aujourd’hui Yoshikazu Kamigaito vit au Japon.

kamigaito_livre2